• Hérodiade dans Atta Troll de Heinrich Heine

    En 1841, le poète allemand Heinrich Heine publie le long poème Atta Troll, traduit en Français en 1847. Hérodiade s'y confond avec Salomé. Elle apparaît au cours d'une chevauchée nocturne fantastique aux côtés de Diane et d'une déesse celtique, Habonde. Les trois "amazones" fascinent le poète, mais celle qui retient son attention, c'est Hérodiade, qu'il présente en femme amoureuse: "Car elle aimait jadis le prophète. [...] Autrement, le désir de cette dame serait inexplicable. Une femme demande-elle jamais la tête d'un homme qu'elle n'aime pas ?". Une lecture attentive du Chant XIX permet de retrouver d’ailleurs une thématique exploitée par Théodore de Banville qui cite Heine: la femme ravagée par la "volupté" qui porte le plat d'or et la tête de Jean-Baptiste, qui lui sert parfois de balle: "Mais, de temps en temps, par un étrange caprice de femme, elle lance la tête dans les airs en riant comme un enfant, et la rattrape adroitement comme si elle jouait à la balle" .

    voici le lien vers une traduction de l’œuvre de Heine (se reporter au chant XIX):

    http://www.mediterranees.net/mythes/salome/divers/atta_fr.html

    Hérodiade dans Atta Troll de Heinrich Heine

    Illustration de Willy Pogány pour une édition anglaise de 1913

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :